Vive la mariée

TITRE : Vive la mariée

AUTEUR : Rémi VIALLET

DISTRIBUTION : Alice BIE, Letti LAUBIES et Rémi VIALLET

MISE EN SCENE : Marion GUILLEMIN et Rémi VIALLET

CRÉATION LUMIÈRE : Théo JADOT

RESUME : Quand la famille se réunit pour le meilleur et surtout…pour le pire. Perrine, Bérangère et Jean-Philippe s’apprêtent à célébrer le mariage de eur cousin dans la joie et la bonne humeur. Enfin c’est ce qu’ils croient… Entre Champagne et petits fours, la journée leur réserve quelques surprises. Et ils sont loin, très loin d’imaginer ce qui les attend.

De règlements de comptes en grandes révélations, les nerfs et les sentiments seront mis à rude épreuve. Tiendront-ils jusqu’à la pièce montée ? Bienvenue dans un mariage pas comme les autres !

NOTE DE MISE EN SCENE :

Vers quels axes avez vous voulu orienter le travail de mise en scène ?

Avec Vive la mariée ! nous sommes purement dans le registre de la comédie. Et même si le spectacle a vocation à faire rire nous ne voulions pas que ce soit au détriment de réels choix artistiques. Cela se traduit par une vigilance de chaque instant pour tous les détails qui font la différence aussi bien dans le jeu (direction d’acteur) que dans les décors ou les costumes (création d’une unité visuelle, d’un style graphique et identifiable).

Au delà du rire, la pièce évoque des sujets de société mais sans aucun militantisme ni didactisme.

Parlez nous un peu des personnages ?

Bérangère, Perrine et Jean-Philippe sont des personnages très radicaux et entiers coincés dans leurs codes et leur milieu. Mais on comprend assez rapidement qu’il y a d’autres couches à leur personnalité, des contradictions, des ambiguïtés. Ils sont plus fins, intelligents et sensibles qu’il n’y paraît.

Ils ont chacun leurs failles et sont empêtrés dans leurs problèmes. C’est bien souvent ce manque de recul face à leurs propres difficultés qui génère le rire. Vive la mariée ! n’est pas une pièce à « vannes » mais plus à comique de situation et d’interaction.

Ce sont des personnages qu’il est facile de prendre de haut. Ils nous rassurent car ils sont pires que nous mais au final, bien souvent, on se retrouve en eux. Ils nous surprennent, nous touchent et nous donnent un leçon simple : ne vous fiez pas aux apparences et aux à priori.

Et le mariage, qu’est ce que cela évoque pour vous ?

On a tous des souvenirs de mariages plus ou moins réussis. Et c’est ce qui fait que la pièce est fédératrice : chacun peut s’y retrouver. C’est une journée particulière, sensée être un instant magique plein de joie et de bonheur mais qui parfois peut basculer dans le règlement de compte.

Le mariage ce sont les convenances, les petites guéguerres familiales et les grandes jalousies. Quand la parole se libère, les masques tombent et les règlements de compte sous forme de joutes verbales deviennent jubilatoires.

Au milieux de ce champs de mines que peut être la famille, il y a aussi parfois de la tendresse et de l’entraide.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Durée : 1h20
Tout public

Téléchargez ici le dossier de presse