affiche Lit nuptial

Une pièce de Sergi BELBEL, mise en scène par Xavier LEMAIRE, avec Anne CLARIN, Christian DUBOUIS, Letti LAUBIES, Nicolas SEIGNETTE

Décors : Gilles LEMAIRE – Son et musique originale : Raphael BANCOU

Résumé

Un couple peu satisfait de ses relations sexuelles, croit trouver la solution dans l’achat d’un immense lit. Les obstacles qui s’opposent à l’inauguration du lit conduisent l’Homme et la Femme à faire appel à deux amis pour l’étrenner à leur place. L’anecdote apparemment banale, est développée comme une énigme, dans un désordre apparent, par un jeu de scènes alternées ; construction brillante où l’humour vient subtilement souligner le tragique.

Note de mise en scène

Xavier Lemaire, quel est la genèse de ce projet Lit Nuptial ?

En début d’année je reçois un coup de fil de Sébastien Azzopardi qui me propose de faire la mise en scène de lit Nuptial pour la Cie tête en l’air. Initialement prévu pour ce projet, son emploi du temps ne lui permettait plus de faire sereinement cette mise en scène. Je lis la pièce, je rencontre les acteurs, Tilt ! Je ressens tout ce que j’aime au théâtre : un texte ambitieux, des acteurs talentueux et bien distribués, et une ambition générale pour réussir un projet complexe !

Pourquoi ce projet de lit Nuptial vous apparaît complexe ?

Parce que cette pièce est pleine de tiroirs et navigue entre humour, sexe et tragique…

L’histoire est simple : un couple peu satisfait de ses relations sexuelles croit trouver la solution dans l’achat d’un immense lit, mais leur panne continue et ils imaginent d’étrenner leur lit par deux amis… Le traitement dramaturgique de Sergi Belbel est plus subtil car l’apparente anecdote est traitée comme une énigme et par une succession de scènes inversées (alternant le début et la fin de l’histoire). Il nous relate cette aventure, laissant découvrir les doutes, les angoisses affectives et sexuelles et les rêves de chaque personnage. Le langage est quotidien et coloré, il utilise la logo ré obsessionnelle des couples qui ne s’écoutent plus, et le silence des frustrations qui s’expriment, il met en avant la vacuité des relations des couples d’aujourd’hui. Nos quatre personnages peu à peu, par cette narration originale, dévoilent leur misère affective et sexuelle, et leurs rêves illusoires. Il y aussi, dans cette métaphore de Sergi Belbel, une certaine dénonciation du fascisme.

Voilà 10 ans que vous faites de la mise en scène et sur les 18 spectacles que vous avez montés, 17 sont des pièces d’auteurs contemporains vivants ! Pourquoi ?

J’aime la confrontation avec un auteur vivant ! Dans les pièces que j’ai montés, toutes ont en commun de représenter un écho des débats de notre société et de notre histoire, de parler d’hommes qui se battent, s’engagent, aiment mais aussi d’hommes qui doutent, s’interrogent et rêvent. Avec toujours la poésie en pierre de touche de l’écriture théâtrale, celle qui donne la parole à ce qui n’est pas visible et qui fait résonner le silence qui suit les mots… J’aime le théâtre contemporain qui offre un point de vue sur l’événementiel en prenant soin que l’imaginaire de chacun fasse son chemin et nourrisse sa réflexion ! Une croisée de chemins parallèles …un théâtre ou le présent est palpable et unique mais qui demeure l’imaginaire d’un auteur, pour le plus grand bonheur des spectateurs !

Comment envisagez-vous cette mise en scène de lit nuptial ?

Un plateau nu, un lit très théâtral, des costumes modes et sexy, des lumières tranchantes pour des acteurs dont le jeu sera intense, généreux, spectaculaire, sensuel et émouvant. Très bizarrement l’hystérie et la démesure révèleront l’aphatie et la vacuité, offrant un cocktail d’humour et de drame.

J’aimerais que le spectateur soit transporté dans cette histoire à énigme où le sexe, l’humour et le drame seront son fil conducteur…

Note sur l’auteur

Né en catalogne en 1963, il s’affirme très vite comme un des représentants les plus talentueux de la nouvelle dramaturgie espagnole. Par sa sensualité, sa fantaisie et son humour souvent grinçant, le théâtre de Sergi Belbel dégage une vitalité comparable à celle du cinéma de  Pedro Almodovar. Un côté jouissif et sombre tout à la fois. Il est aussi metteur en scène, scénariste pour le cinéma et la télévision, traducteur (Racine, Beckett, Koltès), conseiller artistique du Théâtre National de Catalogne et enseigne l’écriture et la dramaturgie à l’université de Barcelone. Lit Nuptial et Caresses sont parues dans leur version française en 1992 chez Théâtrale.